Aperçu Goldeneye 007 Wii



GoldenEye 007

Le festival des sorties poursuit son  bonhomme de chemin sur Wii. Aujourd’hui nous allons nous focaliser sur un FPS (jeu de tir en vue subjective) qui a débarqué sur les étalages de nos revendeurs préférés le 5 novembre dernier. Avant toute chose, ladies and gentlemen, voici un petit complément à cet aperçu :


Présentation pack Goldeneye 007 Wii
envoyé par mugen03. – Regardez les tests, les trailers et les solutions complètes de jeux vidéo.

PS: Cette édition contient également un code qui permet de déverrouiller un mode supplémentaire pour le multi.

La licence Goldeneye 007 est donc de retour sur Wii mais aussi sur DS. Eurocom a eu la lourde tâche de revisiter l’un des plus gros mythes du genre et il faut bien avouer qu’après avoir vu certains des derniers trailers on pouvait clairement s’inquiéter. En effet, c’est Activision qui édite le jeu, et les lascars de cette firme désormais connue jusqu’aux confins de la galaxie sont très orientés action, la preuve en est avec les derniers opus de Call of Duty. Malheureusement, ce n’est vraiment pas ce qu’on attend d’un James Bond car ce personnage évolue dans un univers dans lequel silence et infiltration sont des règles d’or. Petit aperçu et premiers retours sur la bête après quelques heures golden classic pad en main!

Premières impressions:

Exit Pierce...

Vous êtes donc Bond, James Bond, un agent secret qui a le permis de tuer, la licence to kill bien entendu, mais vous êtes aussi un homme d’action au service du MI6. Comme dans le long métrage, votre première mission vous conduira aux abords d’un barrage pour recueillir des informations sur un certain Arcady Ourumov. C’est une opération en duo puisque vous êtes accompagnés par l’agent 006. Les premières minutes reprennent avec justesse le film et surtout le jeu de 1997. Rapidement, on se rend compte que les développeurs ont pris certaines libertés en incluant des séquences différentes et une mise en scène beaucoup plus travaillée qu’à l’origine mais aussi avec des destinations un peu différentes. Est-ce un mal? Et bien pas vraiment car cet aspect nouveauté permet de jouer sur la nostalgie, mais également sur l’envie de découvrir les ajouts effectués sur cette version nouvelle génération. Le gros regret se situe au niveau du casting qui n’est pas du tout respecté! Pour commencer, on a l’immense joie, le privilège, de retrouver le très nerveux Daniel Craig dans le rôle principal! Alors on aurait pu faire avec, mais le fait est qu’aucun des acteurs du film n’est présent, et ça c’est extrêmement regrettable pour un soft portant le nom d’un long métrage tel que Goldeneye.

Un petit tutoriel nous est proposé juste avant d’attaquer la séquence du barrage. Au départ, on est secoué par la pauvreté des décors lors de cet entrainement. Les différentes pièces visitées manquent cruellement de finesse et ça n’augure rien de très bon pour la suite. Cependant toutes ces inquiétudes s’envolent littéralement lors de l’arrivée dans le vif du sujet avec la première mission. James Bond arrive sous une pluie battante, accompagné d’un 006 plutôt bien animé et doté d’une modélisation faciale très soignée. Les effets visuels proposés sont efficaces avec notamment la lumière des projecteurs qui traverse l’eau et le brouillard ou encore avec des explosions bien fichues. Malgré quelques légers ralentissements à déplorer, le soft affiche énormément d’ennemis et d’animations à l’écran, tout est plus ou moins scripté mais l’ensemble donne quelque chose d’agréable à regarder.

Donne moi les codes comme dirait Boris!!!

Lorsqu’on retourne la boite du jeu, on remarque qu’il est possible de jouer avec la plupart des contrôleurs de la Wii. Combo Wiimote/Nunchuck, pad classique, manette Game Cube, et même le Wii Zapper! En l’occurrence, sur ces premières heures de jeu j’ai utilisé le pad classique et ce choix semble assez judicieux. L’ergonomie de la manette est bien pensée et toutes les commandes de Bond sont accessibles rapidement. Il faudra juste se passer des vibrations pour le coup. Niveau gameplay, le titre d’Eurocom fait dans l’efficacité! Le héros réagit très bien mais les gros fans de FPS pourront se plaindre d’une certaine lourdeur. Au rang des nouveautés, on note que Bond devra réaliser des QTE (actions contextuelles à effectuer en appuyant sur des boutons au bon moment) afin de se sortir de situations délicates. Cette idée apporte pas mal de rythme à l’action. Les attaques au corps à corps sont également plus riches que sur Nintendo 64. Si certaines séquences sont très musclées, on se rend compte que ce Goldeneye met en avant la progression dans le silence comme c’était le cas avec son illustre ancêtre! Les amateurs peuvent donc se rassurer, foncez comme un bœuf n’est pas toujours la solution la plus efficace!

Téléphone maison? Mais non James, désormais tu peux faire bien plus avec ton mobile!

La bande originale de l’opus signé Rareware était une pure merveille qui posait une ambiance très caractéristique. Nombreux doivent êtres les joueurs qui écoutent ces pistes en allant au boulot? Qu’importe puisque pour cet épisode Wii, Goldeneye se voit affublé d’une toute nouvelle bande-son. Rythmée et de qualité appréciable, cette dernière est dans le ton même si elle est moins puissante que celle proposée sur N64, la comparaison étant inévitable! Par contre il y a une sacrée tâche au milieu de ce joli tableau. Les voix françaises sont bien souvent ridicules et manquent de conviction. Les soldats ennemis semblent parfois venir d’une galaxie lointaine alors qu’en fait c’est un effet pour nous rappeler qu’ils portent des masques à gaz. Dommage car c’est le genre d’aspect qui brise l’immersion!

S’attaquer à Goldeneye, ce n’est pas une mince affaire car cette licence prestigieuse marque clairement un tournant dans l’existence du FPS. Avec Eurocom, une société inconnue au bataillon en charge d’un tel projet, on aurait pu s’attendre à une opération « remplissage de poches » de la part d’Activision. Malgré tout, on sent clairement qu’il y a eu du travail sur ce Goldeneye 007 Wii et les sensations de jeu sont bien au rendez-vous! Les libertés prises ici et là pourront faire grincer les dents, mais c’est un FPS de qualité qui vient squatter la Wii en cette fin d’année. Le test complet arrivera par la suite avec une approche plus détaillée sur le gameplay et un point sur le multijoueur bien sûr. Cet aperçu semblait nécessaire car pas mal de monde se demandait si ce jeu était une escroquerie fumante!

Petit trailer qui montre la fameuse première séquence de jeu:

Image de prévisualisation YouTube

Ciao les amigos!

Be Sociable, Share!
16nov