Aperçu Fragile Dreams: Farewell Ruins of the Moon



Les derniers mois ont été riches en émotions pour les possesseurs de Wii, notamment avec des titres comme Donkey Kong Country Returns! Parfois, la console de salon de Nintendo a le privilège d’accueillir quelques softs en provenance directe du Japon, comme l’an dernier avec le somptueux Muramasa: The Demon Blade! Bien souvent, c’est Rising Star Games qui se charge d’éditer ces petites merveilles. Aujourd’hui, c’est Fragile Dreams: Farewell Ruins of the Moon qui s’illustre à travers un nouvel aperçu. Le jeu est arrivé en mars 2010 en France, un véritable petit miracle pour tous les amateurs d’expériences atypiques et autres épopées bien originales! Tri Crescendo est aux commandes de ce soft qui mélange pas mal de genres différents. Aventure, Survival Horror et RPG sont les trois ingrédients de base que nous proposent les créateurs de la saga Baten Kaitos. Fragile Dreams nous livre une partie de ses mystères à travers ce bref aperçu!

Seto va devoir faire face à la solitude car son grand père, son unique famille en ce monde, vient de rejoindre l’autre vie. Décidé à ne pas rester seul dans l’observatoire qui lui sert d’abri depuis pas mal de temps, le jeune héros va donc pour la première fois partir à la recherche d’autres survivants dans ce monde en ruines. Le joueur va donc tenter d’en savoir plus en partant vers l’inconnu! L’imagination est donc mis à contribution et on se demande rapidement comment ce jeune garçon s’est retrouvé dans une telle situation. L’intrigue attise la curiosité et on est vite impatient d’en apprendre davantage, d’autant plus que les informations arrivent au compte gouttes!

L'obscurité s'installe peu à peu!

La culture « japanimation » a clairement inspiré les gars de Tri Crescendo. Fortement ancré dans l’univers du manga, le character-design de Fragile Dreams est parfaitement maitrisé. A la fois original et attachant, Seto est un héros atypique qui semble extrêmement menacé dans ce monde hostile. Son look tranche radicalement avec l’aspect glauque de certains environnements. Il faut préciser que les développeurs ont mis en avant la gestion de l’ombre et de la lumière pour intensifier l’immersion. Le bestiaire très étrange ne plaira pas forcément à tout le monde car il est composé de créatures spectrales assez improbables! L’aventure semble nous mener vers des lieux plutôt variés, ce qui est un plus dans ce genre d’univers post-apocalyptique!

La Wiimote et le Nunchuck seront sollicités pour évoluer dans le jeu. Le gameplay utilise les propriétés techniques de la Wii pour nous proposer quelques originalités. Seto est équipé d’une lampe torche qu’on pourra diriger à l’aide du pointeur de la Wiimote. Le micro de la télécommande sera également utile pour repérer certains éléments importants dans le décor. Notre héros ne possède pas un arsenal de guerrier et il faudra faire avec les moyens du bord! Bâtons et autres objets douteux seront la base de l’équipement du jeune homme. La gestion de son inventaire est cruciale dans Fragile, surtout que les différents objets peuvent se briser au cours des combats. On est assez proche du système de la mallette de certains Resident Evil. Les affrontements se font assez rares et c’est un bon moyen pour Seto de gagner des points d’expérience. Ces phases sont malheureusement bien trop raides et trop mécaniques, tout ça manque de punch. Peut être que par la suite avec des nouveaux objets, ces combats deviendront plus passionnants. Progresser à travers ce monde dévasté vous permettra de mettre la main sur de nombreux items qui renferment des souvenirs qui dévoilent peu à peu les secrets de cet univers en proie à la solitude.

Le travail sur le son n’a pas été laissé au hasard et on constate que la bande originale est aussi inquiétante que la réalisation graphique. Les pistes se font très discrètes et interviennent pour mettre la pression au joueur. On peut souligner le fait qu’il est possible de mettre les voix en version originale japonaise pour le plus grand plaisir des amateurs! Le soft étant entièrement sous titré en Français, il ne faut pas s’en priver!

Un peu flippant comme endroit...

Fragile Dreams: Farewell Ruins of the Moon est un véritable ovni qui mélange pas mal de genres. Son déroulement très lent fera fuir une bonne partie des gamers, mais ceux qui prendront la peine de laisser l’ambiance s’installer devraient apprécier les qualités de ce jeu qui n’hésite pas à jouer avec les émotions. A la fois inquiétant et attachant, le soft nous propose une expérience rafraichissante et aborde des sujets intéressants. Un titre à essayer pour les curieux et les amateurs de « japanimation »!

Petit trailer en version originale pour la route:

Image de prévisualisation YouTube

Ciao les amigos!

Be Sociable, Share!
04fév