Rétrotest : Mystic Quest GB



Il existe une fabuleuse légende qui raconte qu’une créature surnommée le phénix serait immortelle car elle renaîtrait toujours de ses cendres… En fait , il me serait plutôt avis que si la légende de cette chimère perdure dans le temps c’est parce qu’elle a réussi à ravir l’imagination fertile des hommes de tous âges et qu’ils l’ont ,de ce fait, transmise de génération en génération.
Il en serait de même pour certains jeux mythiques (dans une moindre mesure certes) dont le souvenir reste gravé profondément dans nos mémoires et cela malgré le temps qui s’écoule assez rapidement (un peu trop à mes yeux d’ailleurs :x).
C’est ainsi que , pris de nostalgie en retombant récemment sur l’un de mes jeux favoris de l’époque , j’ai décidé de vous transmettre une petite partie de mon âme de rétro gamer emprisonnée à jamais dans les méandres des RPG qui ont bercé ma tendre jeunesse.

Mystic Quest (connu également sous le nom de Final Fantasy Adventure aux USA et Seiken Densetsu: Final Fantasy Gaiden au pays du soleil levant ) fut le premier jeu vidéo que mes frêles et innocentes mains d’enfant ont tenu à l’époque et ma vie en fut pour ainsi dire chamboulée car au fond de moi je sais très bien que ma passion pour les jeux vidéos et plus particulièrement celle des RPG est née à l’instant précis où j’ai débuté ma première partie de ce jeu fantastique .
Autant dire que cet article aura pour moi la valeur d’un hommage plus qu’autre chose…
Bon, assez de blabla et rentrons dans le vif du sujet ^^

Il était une fois… Prologue d’une histoire enchanteresse…

Vous commencerez votre aventure dans la peau d’un jeune chevalier prisonnier d’un sordide Roi tyrannique et malfaisant obligeant ses sujets à combattre à mort contre des créatures sanguinaires juste pour son bon plaisir (un véritable sadique quoi :x) .

Le Roi Noir et son serviteur le mage Julius mijotent un plan démoniaque et quelque chose me dit que si vous vous faites repérer ,vous allez passer un sale quart d’heure :x

Ayant soif de liberté et de vengeance , notre jeune héros réussira à s’échapper (en voyant son meilleur ami mourir sous ses yeux au passage :x ).
Il tombera rapidement sur une jeune inconnue en détresse qui s’avèrera posséder de mystérieux pouvoirs de guérison et qu’il accompagnera par la suite .

Ces 2 protagonistes aux destinées peu communes et ignorant tout l’un de l’autre se battront de toutes leurs forces pour sauver le monde et l’arbre Mana que celui-ci protège et menace en même temps car le pouvoir immense qu’il détient est l’objet de convoitise de tous les êtres maléfiques qui sont légion dans ce monde hostile.
Bref, vous l’aurez probablement compris , ce jeu a un scénario béton , une profondeur inimaginable, les personnages sont attachants et chacun d’entre eux est doté par les créateurs de ce jeu (Longue vie à SQUARESOFT!!) d’une propre histoire , d’une personnalité singulière et sont amenés chacun à prendre des décisions bouleversant le cours même de l’aventure (un peu comme dans un FF7 ) et croyez moi que si vous prenez le temps de vous prendre au jeu, vous aurez vous aussi de temps à autre la larme à l’oeil et parfois même le petit sourire au coin des lèvres **

Si le voulez bien , je vais maintenant vous parler (plus rapidement :x) des autres points de ce jeu fabuleux.

Une réalisation impeccable

Concernant le gameplay , il s’agit d’un A-RPG (un peu à la façon d’un Zelda) où votre personnage marche, attaque ses ennemis avec différentes armes(et la panoplie de notre guerrier est large: épée, javelot, hache,chaine,masse d’arme,et j’en passe…) et magies, esquive (et votre capacité à esquiver les attaques de certains boss sera capitale soyez en sûr) , utilise ses items librement et sans aucune contrainte.
Rien à redire de ce coté là : le jeu est fluide au possible et votre personnage répond au doigt et à l’oeil.

Un jeu de toute beauté **

Les graphismes en noir et blanc (normal pour un jeu GameBoy :x) sont certes vieillissants et en repousseront certains mais il faut bien avoir en tête que ce jeu est sorti en 1993 dans nos contrées et que de l’eau a coulé sous les ponts .
Ceci dit, j’ai recommencé une partie récemment et ils ne sont pas si rebutants que ça car ils sont plutôt bien travaillés et seraient presque même aussi bons (sinon mieux ) que certains softs actuels dont je tairais les noms.

Grâce au Super Game Boy (un accessoire de la Super Nintendo ) il était possible de rejouer à ses vieux jeux GB sur grand écran et en couleur svp =p

Un véritable florilège musical

Les musiques…(ah **) elles offrent un véritable festin pour nos oreilles tellement l’enchantement qu’elles dégagent est fascinant.
Tantôt mélancoliques, tantôt dynamiques ou encore apaisantes , les créateurs de ce soft ont su créer une ambiance musicale digne des plus grandes saga que vous connaissez .
Elles sont riches et variées mais également entraînantes à souhait et je suis prêt à prendre le pari qu’au bout de 15-20 min de jeu vous vous surprendrez en train de chantonner à tue-tête les mélodies en symbiose avec votre Game Boy ;)

Pas encore convaincu ? Et bien écoutez moi donc ce petit extrait musical tiré du jeu que je vous ai dégoté sur la toile  ;) (cliquez sur le lien en mauve ci dessous svp)

OST Mystic Quest

Un jeu qui vous tiendra en haleine et pour longtemps …

La durée de vie? N’en parlons même pas !! (enfin si pardon =p )
Elle est incroyable… Surtout si vous prenez bien le temps d’explorer les dongeons du jeu (les passages secrets sont très nombreux et recèlent de puissantes armes et armures =p) et l’immense map du soft.
Comptez facilement entre 30 et 40 heures de jeu si vous foncez et plus d’une centaine si la magie opère (comment l’inverse serait il possible? :x ) et que l’envie vous prenne de finir le jeu de fond en comble et/ou de vagabonder un peu =p

D’ailleurs , sachez qu’il vous sera impossible de finir le jeu sans prendre le temps de faire du leveling en tuant des monstres à gogo et en custumisant à mort votre personnage (pour ça faut du fric et pour avoir du fric faut se farcir du monstre =p ) car la difficulté de certains boss sera extrêmement élevée si vous tentez de la jouer bourrin ;)
Mais rassurez vous car les petits génies de chez Squaresoft ont fait du bon boulot et ont crée un système de sauvegarde révolutionnaire à l’époque.
En effet, vous pourrez sauvegarder à n’importe quel moment ou endroit dans le jeu et en cas de Game Over , vous serez ramené directement à l’endroit précis où aviez sauvegardé.


Adios le système de sauvegarde idiot nous obligeant à recommencer tout ou une grande partie du jeu en cas de Mort du Héros ** (voire d’une déconnexion contrainte et forcée du jeu comme par exemple quand votre mère vous appelle pour venir à table et que celle-ci perd patience rapidement quand elle vous voit jouer aux jeux vidéo :x)

Conclusion

Tout ça pour dire que ce jeu est un véritable chef d’Oeuvre , je ne trouve pas d’autres mots pour le qualifier.

Il réunit à lui seul tous les ingrédients qui font d’un RPG un jeu d’exception à un tel point qu’au niveau des défauts je ne lui en trouve que très peu.
Le seul reproche que j’aurai à lui faire c’est que je le trouve un peu trop linéaire…En effet, vous pouvez vous promener librement partout (notamment lorsque vous vous promènerez à l’aide du Chocobo robotisé ** ) mais vous êtes un peu contraint de suivre la trame du scénario car sinon vous vous retrouverez vite bloqué :x

Mais bon , avec toutes ces qualités , le petit défaut de cette petite merveille vous semblera sûrement ridicule x)

D’ailleurs ce petit jeu à eu tellement de succès dans le monde entier,  que la firme Squaresoft  , flairant le bon coup, s’est lancé dans la production d’une suite cultissime (la série des Mana’s comme certains la surnomment =p)  que tout initié au jeu vidéo en a entendu parler au moins une fois dans sa vie ,  j’ai nommé le légendaire

A-RPG : Secret of Mana **

Secret of Mana ou la quintessence même du A-RPG made by Squaresoft… A se procurer de toute urgence!!

Vous l’aurez bien compris , ce jeu est pour moi un incontournable pour tout fan de RPG qui se respecte et si vous avez une Game Boy et que vous le trouviez en magasin : SURTOUT Ne Le Laissez pas vous Échapper ou vous risqueriez de passer à coté d’une épopée magique et de nombreux instants inoubliables !

Foi de SUNNY Z

Ps : Et en bonus de fin d’article voici une petite vidéo de ce oldie  qui ne paye pas de mine  =p (J’aurai préféré vous offrir un petit trailer mais malheureusement je n’en ai pas trouvé :/ )

Image de prévisualisation YouTube

Bon jeu à tous et à bientôt peut être pour un prochain rétro test ;)

Be Sociable, Share!
17juil