PlayStation Vita: La première approche!



Le mois de février 2012 marquait l’arrivée de la seconde console portable de Sony sur le marché européen. Après un périple mouvementé et plusieurs évolutions (ou régressions?), la PSP va peu à peu céder sa place à la PS Vita près de 7 ans après sa grande sœur. Annoncée comme une petite bombe technologique, la machine est disponible depuis décembre dernier au Japon avec un line up plutôt riche et varié. Quasiment un an après l’arrivée de la 3DS par chez nous, Sony lance donc l’offensive et le monde des consoles nomades va prendre un nouveau départ avec ce support supplémentaire.

Un bien curieux packaging?

Commercialisée depuis le 22 février, la PlayStation Vita est proposée dans deux versions. Premièrement il existe un modèle WiFi vendu à 249€ et vous pouvez également vous procurer un modèle WiFi/3G pour un prix de 299€. A noter que c’est l’opérateur SFR qui a l’exclusivité au niveau des offres 3G pour cette machine. Lancement oblige, il existe de nombreuses propositions intéressantes afin de bénéficier de pack notamment avec une carte mémoire offerte. Malheureusement Sony nous refait le coup du support mémoire exclusif (NVG Card) comme à l’époque de la Memory Stick. Mais pour l’heure ce ne sont pas les différentes offres qui nous intéressent mais la machine elle-même!

A peine sortie de sa curieuse boite, la Vita nous livre sa finition très soignée et surtout son écran démesuré de 5 pouces. La machine dégage une bonne première impression avec un design qui se base beaucoup sur celui de la PSP. Imposante mais plutôt légère au vue de son gabarit, on observe avec joie l’apparition d’un second stick qui va grandement nous faciliter la tâche. Les touches L et R transparentes lui offrent en plus un petit look futuriste fort sympathique. La croix directionnelle ainsi que les différents boutons sont d’une qualité appréciable mais le slot pour insérer les jeux est vraiment peu pratique, surtout pour une console portable. Les ingénieurs de chez Sony semblent avoir passés pas mal de temps par la case ergonomie et la machine offre une prise en main confortable. Intéressons-nous maintenant à ce qu’on peut voir sur l’écran OLED pour voir ce que ça donne!

Des menus beaucoup plus chaleureux que sur PlayStation 3!

On constate rapidement que les mécaniques du menu se sont adaptées à ce tout nouveau support. Les fonctionnalités tactiles de l’écran seront sollicitées pour la navigation et l’interface est constituée de petites icônes, l’influence des smartphones y est sans doute pour quelque chose. Il est clair que certains joueurs vont pester sur cette nouvelle direction, mais on navigue de manière assez naturelle d’un sous menu à l’autre. Pour se rapprochez un peu de sa consœur la 3DS, on retrouve deux appareils photo ainsi que des options communautaires nommées Near qui, à priori, vont être comparables à celles du Street Pass de Nintendo.

Petit comparatif avec une PSP 3000

Cette nouvelle PlayStation nomade en impose face à sa grande sœur et Sony semble avoir appris de ses échecs. Le constructeur japonais a cependant pris un très gros risque en segmentant le marché avec deux déclinaisons de sa console, sachant que le modèle WiFi/3G s’est très peu vendu dans l’archipel, il y a peu de chance que les joueurs occidentaux s’intéressent à ce modèle. Proposée à 249€ dans sa version classique WiFi, la Vita affiche le même prix que la 3DS lors de son lancement avec quelques licences fortes comme Uncharted: Golden Abyss, Wipeout 2048 ou encore  Ultimate Marvel VS Capcom 3. Les joueurs que nous sommes espèrent ne pas uniquement retrouver des portages bêtes et méchants de titres consoles de salon sur cette machine, sinon il y a de fortes chances que la machine connaissent un destin funeste, les éditeurs tiennent l’avenir de la PS Vita entre leurs mains!

La Vita fait les yeux doux aux amateurs de VS Fighting avec Blazblue: Continuum Shift Extend!

Pour boucler ce premier contact avec la nouvelle console de Sony, on peut dire que la bête a de sérieux atouts pour plaire, mais après un catalogue PSP beaucoup moins réjouissant que sur Nintendo DS, on est en droit d’émettre quelques réserves sur le positionnement de cette console, il serait donc préférable d’attendre un peu pour avoir une vision plus large du calendrier de sortie de la Vita avant de se jeter dessus, surtout qu’il y a fort à parier qu’elle va baisser dans les mois à venir! Mais si vous n’avez pas utilisé l’enveloppe que vous avez trouvé sous le sapin pourquoi pas!

Big up à Chico qui m’a accompagné lors de cette découverte!

Ciao les amigos!

Be Sociable, Share!
13avr