Rétro-test: F-ZERO GX, la course futuriste



Salut les gamers,

Aujourd’hui je vous retrouve pour un rétro test sur l’un des meilleurs jeux de course sur Gamecube. Une licence qui a connu de nombreux opus sur différentes machines de big N allant de la Super Nintendo à la Nintendo 64 en s’imposant comme LA course futuriste, je veux bien sûr parler de F-Zero. Cette épisode est t-il encore mieux que ses prédécesseurs ? Avec des graphismes à en couper le souffle et une maniabilité jouissive on est pas loin du meilleur épisode de la licence à l’heure actuelle.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas F-ZERO (ce qui m’étonnerait) vous serez amenés à concourir sur des pistes futuristes à bord de vaisseaux filant a plus de 2000 km chevauchés par une trentaine de pilotes différents.
Les tracés de chaque circuits sont très variés allant de loopings à de grands sauts dans le vide, et bien d’autres formes de tracés renversants.

Ici il s’agit d’un tube presque tout le long du circuit, vous pouvez vraiment aller dans n’importe quel sens a l’intérieur.

Il faut savoir que tout le long de chaque circuits sont disposés des plaques de « boost » vous permettant d’accélérer temporairement, mais également des obstacles à éviter, des plaques de régénération et bien d’autres choses, vous pourrez d’ailleurs découvrir tout cela sur la vidéo de gameplay insérée plus bas dans l’article.

Concernant le contenu il s’agit de l’un des énormes points forts du jeu.

On retrouve les classiques modes du contre la montre et grand prix toujours présents dans la plupart des jeux de courses mais également un mode multijoueur local sur lequel 4 joueurs peuvent s’affronter en même temps.

Mais ce n’est pas tout, on peut constater la présence d’un mode histoire où vous pourrez suivre les aventures du très « famous » Captain Falcon au travers de plusieurs chapitres à la conquête d’un nouveau titre F-Zero, mais cette tâche ne sera pas si facile que ça bien au contraire…

Chaque chapitre se traduit par un petit challenge comme : ramasser un certain nombre de capsules disposées tout le long d’un circuit ou encore un duel face à un autre pilote. Le seul défaut reprochable est sans aucun doute la difficulté hyper corsée déjà bien présente dés le premier chapitre …. amateur de challenges ce jeu est pour vous.

En farfouillant encore le menu, on peut trouver aussi un éditeur de dessin qui vous permettra de créer vos propres emblèmes personnalisés à placer sur vos propres vaisseaux customisés , car oui il est possible également d’acheter des morceaux de vaisseaux (cockpit, moteur et structure) à personnaliser aussi, chacun ayant leurs avantages et leurs inconvénients et ce sera à vous de faire le bon choix.

Le menu « Customisez » propose aussi une petite boutique permettant d’acheter des pilotes, et ainsi avoir la possibilité de conduire leurs vaisseaux.

Ces achats se font grâce a des tickets que vous pouvez remporter en terminant un championnat ou un chapitre

A présent je vous invite a visionner la vidéo de gameplay qui suit dans laquelle j’évoque d’autres points du jeu comme les différents niveaux de difficulté ou les attaques que l’on peut réaliser sur ses adversaires.

A noter que la qualité de la vidéo n’est pas très bonne: on ne m’entend pas forcément bien… j’espère que cela ne vous dérangera pas pour autant.

Image de prévisualisation YouTube

Note: 19/20

Bilan : Il n’y a presque aucun défaut à reprocher au jeu, mise à part une difficulté qui ne plaira pas forcément à tout le monde… mais bon cela n’empêche que les courses sont très fluides, qu’aucun ralentissement notable n’est à déplorer lorsqu’on utilise le boost et les différents modes de jeu rajoutent une durée de vie déjà fort sympathique. Maintenant on attend tous un nouvel épisode sur 3DS ou Wii U, car cela fait plus de 10 ans que nous n’avons pas eu droit à un nouvel épisode.

Bon jeu les gamers et merci d’avoir lu ce test et n’hésitez surtout pas à donner votre avis sur le jeu grâce au topic correspondant. 

Be Sociable, Share!
23juil